Zap!Re
ZAP!RE ZAP!RE
ZAP.RE
Facebook

Badbuzz d’Olivier Hoarau, une blague à 1 million de morts...


Rédigé le Mercredi 7 Octobre 2020 à 17:48 | Lu 2869 fois | 2 commentaire(s)


les militants avaient moins la pétoche le 15 mars 2020, quelques jours avant le confinement. Combien étaient-ils lors de cette fameuse soirée électorale ? Ils avaient moins la pétoche et ça vous arrangeait d’ailleurs non ?


Badbuzz d’Olivier Hoarau, une blague à 1 million de morts...
La séquence n’a pas pu vous échapper, elle fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux, ou plutôt le badbuzz. Découvrez la vidéo en fin de courrier. (Notez qu’après la découverte de cette malencontreuse bévue ... la vidéo n’est bien évidement plus disponible en ligne sur les réseaux officiels de la Ville du Port)

Contexte : Comme beaucoup de communes la mairie du Port utilise la méthode du Facebook live pour diffuser son conseil municipal. Le conseil municipal est donc diffusé en direct sur les réseaux sociaux, plutôt utile et démocratique en cette période sanitaire.

A la fin du conseil, le maire de la ville du Port, a oublié que la caméra tournait toujours, plus problématique son micro également.
 



Voici le contenu de la conversation :

Olivier Hoarau : "Ce qui est chouette avec le Covid, c'est que tu n'as pas une tonne de militants qui t'attend".

la DGS (directrice générale des services) répond : "Ils ont un peu la pétoche".

Du grand art n’est ce pas ?

Depuis des semaines, l’édile du Port surfe sur la vague COVID-19 à grands coups de renforts médiatiques, conférences, déclarations, annonces de mesures.

Comment interpréter alors ce dérapage ? Est-il seulement possible de se rappeler que l’épidémie a déjà tué plus d’1 million de personnes dans le monde ? Vachement chouette toujours ?

Badbuzz d’Olivier Hoarau, une blague à 1 million de morts...

Concernant les propos de la DGS... les militants avaient moins la pétoche le 15 mars 2020, quelques jours avant le confinement. Combien étaient-ils lors de cette fameuse soirée électorale ? Ils avaient moins la pétoche et ça vous arrangeait d’ailleurs non ?

Combien sont-ils à avoir arpenté le terrain durant de longues semaines ? C’était quand même sympa quand ils avaient moins la pétoche non ? Et aujourd’hui ? Combien de familles en attente d’un rendez-vous ? Bref, la pétoche a parfois bon dos.

Une réponse qui vaut son pesant d’or

Olivier Hoarau a tenu à s'expliquer après la publication du badbuzz dans le JIR


"Je comprends que cette petit phrase puisse faire rire mes opposants… Mais elle est complètement sortie de son contexte. Après chaque conseil municipal, on organise une réunion de débriefing. Et systématiquement, je suis retenu par des militants qui viennent m'exposer leur souci. Moi, j'ai toujours privilégié le contact. Donc, je prends toujours le temps de les écouter. Et c'est ce qui fait que le briefing d'après conseil municipal est toujours décalé. Cette fois, j'ai prévenu la DGS que le débriefing pourrait débuter de suite. Rien de plus. Il n'y a vraiment pas de quoi en faire une histoire…"   

Donc pour bien comprendre les choses :

La COVID permet à Olivier Hoarau d’échapper à l’épreuve des doléances des militants ?

Le débriefing débute-t-il toujours par un foutan mémorable à l’adresse de ces même militants ?

Mais bon, 1 million de morts, une économie qui connaît une crise sans précédent, des militants en attente de réponses et bien souvent en souffrance car touchés de plein fouet par la crise, à part ça il n’y a pas de quoi en faire une histoire hein...

Un Portois





1.Posté par Billy le 07/10/2020 23:38
C’est une honte d’entendre des propos pareils venant d’un maire qui représente les citoyens ! Quel déni de démocratie ! Quel manque flagrant de respect !

2.Posté par Le portois le 07/10/2020 23:52
Encor heureux ma pas vote pou sa. Et sa y veut présente ali Régionale ? Donne out population le respect avant , après ou va garde la Réunion.

3.Posté par Foutan le 08/10/2020 08:36
Il a l'habitude des petits piques comme ça , déjà lors de sa première rencontre avec les employés communaux en 2014, il avait dit aux employés réuni à la halle, " mi nouri pa lo ver pou pique mon cœur " d'ailleurs la plupart qui ont voté contre lui on vu leur carrière professionnelle bloqué.
Il a peut être des belles paroles à la télévision , mais les gens du Port savent vraiment ,enfin ceux qui ne sont pas ébloui par ces beaux yeux , son arrogance et sa rancune, il ne dit pas bonjour à ceux qui ne vote pas pour lui ,et ceux qui ont fait la grève en 2017.
Donc on est pas étonné de cette phrase

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 27 Janvier 2022 - 07:44 Covid-19 : De l’or dans les autotests